Project Description

Articulation temporo-mandibulaire

L’articulation temporo-mandibulaire est située de chaque côté du visage, devant les oreilles. C’est la jonction qui unit la mâchoire inférieure à l’os du crâne, celle-là même qui nous permet de parler, de mâcher, de bâiller et d’avaler.

Minuscule, cette articulation peut parfois être sujette à un déséquilibre, ce qui en trouble le bon fonctionnement. Il est alors question d’un désordre temporo-mandibulaire (DTM).

Les causes du DTM

Un trouble à cette articulation peut être multifactoriel. Notamment, le stress et la tension psychologique y semblent souvent liés alors que ce sont des éléments qui peuvent engendrer une crispation de la mâchoire.

Les agents de risques fréquents sont :

  • Le bruxisme, soit le grincement ou le serrement des dents qui survient en règle générale de façon inconsciente.
  • La malocclusion, alors qu’un mauvais emboîtement ou une déviation des mâchoires peut déséquilibrer la relation entre les articulations.
  • Un traumatisme au visage, à la mâchoire ou à la nuque
  • L’hérédité ou un défaut de croissance
  • Des pathologies, comme l’arthrite
  • Des mauvaises habitudes, comme se ronger les ongles ou mordiller ses crayons

Les symptômes d’un désordre temporo-mandibulaire

Certains signes sont typiques d’un trouble à l’articulation qui peut également s’avérer handicapant dans certains cas, en raison d’une douleur et d’un inconfort importants.

Le DTM se manifestera par un ou plusieurs symptômes :

  • Ouverture limitée de la bouche pour manger et/ou bâiller
  • Craquement, grincement ou bruits secs à l’articulation en mangeant ou en bâillant
  • Maux de tête semblables à une migraine
  • Acouphène, mal aux oreilles
  • Douleurs myofaciales
  • Raideur au cou, aux épaules

Traiter un trouble à la mâchoire

Une dysfonction temporo-mandibulaire peut disparaître d’elle-même après quelque mois ou avoir besoin d’une attention professionnelle pour en atténuer les inconforts.

Les traitements varient, mais s’orientent généralement vers la détente et l’adaptation de certaines habitudes alimentaires. Par exemple, on prescrira :

  • Le port d’une plaque occlusale
  • L’ajustement de l’occlusion
  • Des cours de relaxation
  • Des massages et exercices pour détendre l’articulation, le visage, le cou, les épaules
  • La physiothérapie, l’ostéopathie, l’acupuncture, ou autre
  • La limitation d’aliments durs ou collants et éviter la gomme à mâcher
  • L’application de compresses

La plaque occlusale

La plaque occlusale est un appareil dentaire qui a pour but de limiter la tension au niveau des muscles masticateurs, mais aussi d’équilibrer la pression uniformément sur toutes les dents.

La gouttière est fabriquée sur mesure à l’aide d’empreinte numérique afin d’épouser parfaitement l’arcade dentaire sur laquelle elle sera posée. Sa fonction est d’absorber les forces et n’est pas destinée à entraîner un mouvement dentaire.

Chaque patient bénéficie d’une plaque distincte : le modèle et le matériau utilisé sont choisis en fonction de chaque cas précis. De la même façon, un patient peut devoir porter son appareil sur l’arcade du bas et d’autres sur l’arcade du haut.

Plaque occlusale, bruxisme et malocclusion

Le bruxisme peut avoir divers effets pervers sur la dentition. En se frottant les unes contre les autres, les dents s’usent prématurément, elles deviennent plus sensibles, elles peuvent se déchausser et même être plus sujettes aux fêlures.

En fait, le grincement et le serrement induisent des centaines de livres de pression sur la dentition et les mâchoires. La plaque occlusale vient absorber cette pression en vue de préserver votre santé buccale.

La malocclusion entraîne un manque de coordination entre les deux articulations. En utilisant la plaque occlusale, cette dernière pourra potentiellement être « reprogrammer » et s’harmoniser de sorte à limiter l’inconfort.

Si vous ressentez des douleurs au niveau de la mâchoire, que celle-ci craque, bloque ou que vous avez des maux de têtes chroniques, dites-le-nous lors de votre prochaine visite. Peut-être que votre articulation temporo-mandibulaire demande une certaine attention.